ConjugaisonConjuguez le verbe « céder » aux temps demandés à la première personne du pluriel.

Les temps demandés sont : le présent de l’indicatif, le passé composé, l’imparfait de l’indicatif, le plus-que-parfait, le passé simple, le passé antérieur, le futur simple, le futur antérieur, le présent du subjonctif et le présent du conditionnel.

 

Règle de conjugaison : Les verbes se terminant par -ébrer, -écer, -écher, -écrer, -éder, -égler, -égner, -égrer, -éguer, -éler, -émer, -éner, -équer, -érer, -éser, -éter, -étrer, -évrer, -éyer ont un é fermé à l’avant dernière syllabe de l’infinitif. (Comme le verbe céder, le verbe célébrer).

Devant une syllabe muette le « é » devient « è« . Je cède, tu cèdes, il cède, ils cèdent. Suivant ce principe, au futur et au conditionnel, les verbes conservent le « é« , bien qu’on le prononce comme si c’était un « è » (Je céderai, tu céderas, je céderais…).

Les rectifications orthographiques de 1990 autorisent désormais l’écriture avec un « è » au futur et au conditionnel pour tous ces verbes. (Je cèderai, tu cèderas ou je céderai, tu céderas : les deux écritures sont bonnes)

Le verbe céder en dix temps ! (nous)