masculin - fémininMettez ces noms de métier au féminin.

Quelques règles pour vous aider : La règle générale pour former un nom au féminin est d’ajouter un « e » à la fin du mot : exemple un commerçant – une commerçante. Mais il existe de nombreuses exceptions.

Parfois le nom se transforme légèrement en prenant une consonne double ou en ajoutant un accent. Exemple : un vigneron – une vigneronne, un charcutier – une charcutière

Les noms de métier se terminant par un « e » ne changent pas lorsqu’on les passe au féminin. Exemple : un peintre – une peintre

Pour les noms des métiers se terminant par « teur« , le suffixe devient  « trice » ou « teuse« . Exemple un facteur : une factrice et un acheteur une acheteuse.

Pour les noms se terminant par « eur » le suffixe devient « euse » : un coiffeur – une coiffeuse.

métiers au féminin